- revenir au sommaire

art ancien


3/3

l'icône le tableau de dévotion le grand genre religieux

Pour l'architecte Félibien, membre de l'Académie, « celui qui fait parfaitement des paysages est au-dessus d'un autre qui ne fait que des fruits, des fleurs ou des coquilles. Celui qui peint des animaux vivants est plus estimable que ceux qui ne représentent que des choses mortes et sans mouvement; et comme la figure de l'homme est le plus parfait ouvrage de Dieu sur la Terre, il est certain aussi que celui qui se rend l'imitateur de Dieu en peignant des figures humaines est beaucoup plus excellent que tous les autres. » (préface aux Conférences, 1667)

Autre support, autre fonction sociale : le tableau de genre religieux est un objet de délectation esthétique, il trouve sa place dans les salons.

Le Brun, Entrée du Christ à Jérusalem
analyse de l'œuvre

 

page précédente - 3/3